Via Ferrata Masare
Via Ferrata Masarè dans le Rosengarten


Après les contretemps des années précédentes, nous pouvons finalement participer au séjour dé
dié à la Via Ferrata dans les Dolomites. Jean Paul et Michel du CAF Moselle seront nos coach pendant une semaine.
Notre point de chute est San Cassiano (Sankt Kassian), petit hameau situé à 30 km à l'Ouest de Cortina d'Ampezzo dans le Alta Badia. C'est l'Hôtel Störes qui va nous héberger et nous engraisser pendant 7 nuits. Un bien bel établissement , trois étoiles, avec bain bouillonnant, sauna et aussi banc de bronzage.

C'est un retour aux sources, pour moi, qui suis né dans le Frioul Italien. Nous prenons la route avec une journée d'avance afin de déposer ma mère dans son pays natal. Elle y retrouvera pendant huit jours, avec plaisir, famille et amis, restés au pays.
Vendredi 18h : nous parcourons les berges du Tagliamento près de Carpacco. C'est dans les eaux froides de ce torrent que nous nous amusions, enfants, pendants mes rares vacances.
Le lendemain, direction Cortina D'Ampezzo.
2h30 de route pour 130 km, mais nous avons tout notre temps. Visite de la ville olympique aux vitrines très luxueuses. Avant la fermeture des magasins, pour la sieste journalière, je parviens à acheter les cartes topographiques de la région. A l'hôtel de la Poste, nous prenons un café et j'en profite pour donner un nom aux sommets majestueux qui entourent Cortina.
A 17h nous prenons possession de notre chambre d'hôtel. J'ai n'ai plus trop l'impression de me trouver en Italie. Les balcons sont magnifiquement fleuris et la langue allemande semble prédominante.
Michel et Marie ne tardent pas à arriver puis Jean Paul. Avant le repas nous faisons connaissance avec Liliane et Renauld. Tous deux manient la langue italienne sans accent et ils se trouve, que Renauld et moi, figurons tous deux sur le registre de naissance de la commune de Spilimbergo dans le Frioul.

Mise en ligne: octobre 2007